NAVIGATION AERIENNE

           EN TERRE ADELIE

LES PREMIERS VOLS CONNUS A DESTINATION DE LA TERRE ADELIE lors des années 1971/1972

PREMIER VOL DU 1er NOVEMBRE 1971

Pli signé par Paul Emile Victor, ce pli est parti de Paris le 18 octobre 1971, il a transité en Nouvelle Zélande le 21 octobre 1971, puis à Ross le 23 octobre 1971 pour arriver en Terre Adélie le 1 er Novembre 1971 où il a reçu la griffe de P. E. Victor.

Vous pourrez retrouver  ce pli dans les pages "Glaciologie"


DEUXIEME VOL DU 1er NOVEMBRE 1972

Ce 2eme vol par C130/USN concernait le 2e voyage de l'I.A.G.P. (International Antarctic Glaciological Raid) de Novembre 1972 à février 1973. Ce pli est également signé par Paul Emile Victor et comporte un timbre US. oblitéré de Mac Murdo.

Afin de consulter ces deux documents cliquer sur : GLACIOLOGIE

        relations entre les bases

Je viens de découvrir dans mes documents, ce vol de World's Southernmost Airline à destination de Dôme C. C'est sur cet emplacement que sera construite CONCORDIA (base franco-italienne). Le vol aurait eu lieu le 27 novembre 1976 et le courrier à reçu le cachet du bateau US le 3 décembre 1976 au matin.

Le vol est parti de Mac Murdo, pas très éloigné de Dôme C.

Est-ce une reconnaissance du futur emplacement de la base Concordia ???

Dans les années 1970, le site du Dôme C fut l'objet de nombreux prélèvements de carottes glaciaires par plusieurs géologues de diverses nationalités. Il fut appelé Dôme Charlie par les forces de secours de la marine U.S. En effet, en janvier et novembre 1975, l'escadre VXE-6, qui apportait le soutien logistique à l'équipe sur place, endommagea sévèrement trois Hercules LC-130 lors du décollage. L'U.S. Navy établit un camp en hiver 1975 et hiver 1976 (l'été en hémisphère Sud) pour retrouver les avions et pour les réparer. Les trois avions redécollèrent vers Base antarctique McMurdo le 26 décembre 1975, le 14 janvier 1976 et le 25 décembre 1976.

 

En 1992, les Français décidèrent de chercher un emplacement dans le continent où créer une nouvelle station afin de compléter la base côtière Dumont d'Urville. Les Italiens se joignirent au projet quelques années plus tard. Une équipe atteignit le dôme C et commença à construire un camp en 1996. La station Concordia ne fut réellement opérationnelle qu'en  1997 .

Le ralliement au dôme C s'effectue:

  • soit par convois terrestres, au départ de Dumont d'Urville (une dizaine de jours pour 1 100 km)
  • soit par transport aérien léger au départ de la base italienne Terra Nova Bay (4 heures d'avion pour 1 200 km).

Le Conseil des Ministres du 14 février 1990 a approuvé le projet de construction de la base scientifique française, qui doit être érigée sur le site du Dôme C, en secteur australien, à environ 1000 kilomètres de la base Dumont d'Urville (par 74°39'S et 124°12'E). Les recherches scientifiques qui y sont prévues sont principalement axées sur la haute atmosphère, le site de la base étant situé sous le fameux "trou" de la couche d'ozone terrestre, et son atmosphère est très pure du fait de l'éloignement de la côte, et la glaciologie, étant donné le manteau de glace sous-jacent épais de plus de 3000 mètres. Doivent également être étudiées : l'astronomie, la météorologie et la géophysique.  La base pourra même servir à l'essai de techniques ou matériels qui seront utilisés sur les plate-formes pétrolières ou dans les stations spatiales.

Le Dôme C n'est pas inconnu des amateurs de l'Antarctique, car des forages glaciologiques y ont déjà été effectués dans le cadre du programme I.A.G.P., en 1971.

La suite de ce texte est disponible    ici

La création de la piste de Terre Adélie est très bien racontée dans "Piste aérienne 1990", vous pourrez lire cette enquête en cliquant sur le bouton blanc ci-dessous; toutes les informations sont claires.

Je vous présente seulement mon premier document sur les relations aériennes du 11 novembre 1994, le premier vol gros porteur devait avoir lieu. Une grosse tempête détruit la piste et les vols sont annulés, Ce prêt à poster créé pour le premier vol reçoit le cachet "piste endommagée" et parviendra à son destinataire en Corse, en utilisant certainement la voie maritime.

Afin de pouvoir approvisionner facilement cette base (et aussi de rallonger la période d'été en Terre Adélie), la construction d'une piste aérienne à Dumont d'Urville a également été décidée. Malheureusement, cette piste ne sera jamais mise en service pour les avions d'approvisionnement gros porteurs venant d'Australie. La liaison avec la base se fait depuis la base italienne de Terra Nova Bay et Dumont d'Urville par avion, grâce à une piste aménagée sur le continent, aux abords de la base, pour transporter le personnel

Le traité de l'Atlantique conditionne les règles applicables sur le territoire antarctique

Pour vous permettre d'en connaître le détail cliquer ici

DEPUIS LES ANNEES 2002 DES RELATIONS ENTRE  DIFFERENTES BASES SE SONT CREEES PAR AVION, AVEC ATTERRISSAGES SUR DES  PISTES GLACEES ou ENNEIGEES


Un des premiers vols par Twin Oter, en date du 14 décembre 2002, après un départ de Christchurch en Nouvelle Zélande par avion Italica Hercule, un première étape se fera à T.N.B. (Terra Nova Bay en mer de Ross) sur la base qui deviendra Mario Zucchelli. Notre voyageur reprendra un Twin Oter à T.N.B. et celui-ci le conduira jusqu'à D.D.U., c'est à dire Dumont d'Urville. A cet époque la base de Concordia était encore en construction et de nombreux assembleurs gagnaient cette base Franco-Italienne pour terminer le montage.


 

 

 

Ce document, datant de la finition de la base Concordia, nous indique que le Twin Oter a quitté Dumont d'Urville à 12h15 heure locale pour gagner la base australienne de CASEY, également sur le territoire antarctique.

Informations recherchées au sujet de ce parcours, peu commun ??


Le Casa 212 au départ de la base de Hobart, est ma première pièce représentant un vol d'un CASA.

D'après ce superbe cachet en date du 25 novembre 2007,  le vol serait au départ de Hobart à destination de Dumont d'Urville où il aurait atterrit à 19.37h. Le timbre nous montre une vue de Dumont d'Urville en 2006

 

Le CASA C-212 est un avion de transport tactique et logistique biturbopropulseur. Il est capable d'effectuer des missions de parachutage, de transport militaire, d'évacuation sanitaire et de servir comme avion de patrouille maritime. Le retour devant s'effectuer normalement sur Casey

Hobart situé au sud de l'Australie en Tasmanie, ville de 220.000 habitants.

Hobart sert de point de rassemblement pour les expéditions antarctiques australiennes et pour

les expéditions françaises à destination de la Terre Adélie.

L'un des premiers documents en ma possession concernant les Twin Otter est cette lettre du 1er février 2007, il est au départ de DDU (Dumont d'Urville) départ à 17.15h locale à destination de Mario Zucchelli (base italienne.

L'oblitération mécanique de DDU confirme la date du retour vers la base italienne.

Ce document du 20 janvier 2008 est une arrivée à DDU à 12.30h en provenance De la base franco-italienne de Concordia. Le timbre nous rapelle que des recherches archéologiques eurent lieu sur l'île de Saint Paul.

Le timbre nous présente la base Concordia dans toute sa splendeur. Nous avons affaire au dernier vol , le N° 11, de la 58° expédition 2007/2008; le twin otter part dans la période nocturne à 2h50 le 01 février 2008 et regagne directement Mac Murdo.

Le twin otter fut l'un des premiers appareils assurant ces relations

Voici un Twin Otter sur les pistes glacées à proximité de Dumont d'Urville, cet appareil venant de la base italienne de Mario Zucchelli est chargé du transport des chercheurs, des urgences médicales entre la base italienne, la base de Dumont d'Urville et la station intérieure de Concordia


vol en provenance de Concordia, le twin Otter ramène le courrier et les chercheurs à Dumont d'Urville où il arrive à 14h25 le 16 décembre 2009


Les rotations du Twin Otter se poursuivent , voici le premier vol de la saison en date du 16 décembre 2009.

Après être parvenu à Dumont d'Urville en provenance Concordia , ce Twin Otter emportera les nouveaux scientifiques français et italiens de la base DDU  jusqu'à  Concordia, le départ se fera à 15h45 , heure locale.


Ce Twin Oter est parti de la base italienne de Mario Zucchelli à 9h30,le matin, après quelques heures à Dumont d'Urville, il repartira sur Concordia à 21h30 en heure locale Adélie. Le timbre représente la base franco-italienne de Concordia en plein soleil.


Ce feuillet  émis en 2012, reprends les différents avions ayant circulé en régions polaires, nous retrouvons les Twin-Otter et les Bassler dont nous retrouvons les cachets sur les courriers présentés ayant circulés. D'autres avions assurent des relations avec les Îles éparses, nous en reparlerons dans les dossiers correspondants.

2e atterrrissage sur glace le 23 novembre 2011

Ce vol se posera à Dumont d'Urville le 23 novembre 2011 sur une zone d'atterrissage sur glace de mer. Ce vol est chargé de l'envoi de la dépêche R0 et du transfert de personnel entre le navire "Astrolabe", bloqué dans les glaces en position E 136°50/ S 64°30 et la base DDU située par E140°01/ S66°40. La photo  sur le document ci-dessus représente le déchargement du courrier lors de la 61ème expédition antarctique française en Terre Adélie de 2011. La dépêche (le courrier) est très attendue par tous les hivernants.


Le 30 novembre 2011, le Basler BT 67 immatriculé C-GJKB, en provenance de la base américaine de Mac Murdo atterrit à D10 la piste de Dumont d'Urville à13h52 heure locale. Ce vol amène une équipe de l'ICECAP qui effectue des recherches sur la cryosphère du plateau central de l'Antarctique.

Le commandant de bord se nomme DEREK Clark il est assisté du copilote Erik Bengtsson et du mécanicien Mike Mc Crac. Les passagers sont 5 scientifiques de la mission ICECAP. L'enveloppe ci-dessus est signée par le commandant de bord.


Cachet agrandi apposé par le correspondant postal lors de l'arrivée à Dumont d'Urville. Les vols entre la base de Mac Murdo et DDU sont extrêmement rares. Les vols habituels sont en provenance de la base italienne de "Mario Zucchelli".

Vol Twin Otter N° 4 le 12 janvier 2013 à DDU

Enveloppe avec cachet du vol Twin Otter  C-GKCS N°4 en date du 12 janvier 2013.

Ce vol eu lieu lors de la 63° expédition française en Terre Adélie de 2011. l'avion se posera à Dumont D'Urville à 10h34 et repartira vers la base de Concordia à 11h17.

Le timbre, valeur 0.60 euro, représente une des manchoteries voisines.

7 novembre 2013; Retour en terre Adélie à bord d'un C130 Hercule + un Bassler, voir un super voyage "Les aventures de Tidre en Antarctique", cliquer ci-dessous sur site

DECEMBRE 2013 IMBROGLIO DE VOLS N°6, 7 & 8

REMIS DANS L'ORDRE DES DATES, LE DEROULEMENT SERAIT :


Le vol N° 6 ouvrirait la campagne d'été 2013/2014, avec le premier vol Twin Otter sur DDU, en date du 18 décembre 2013.

Ce vol en provenance de Mario Zucchelli, en date du 18/12/2014, se posa à Dumont D'Urville à 14h13, ouvrant la campagne d'été des vol Twin Otter. Le timbre de cet envoi représente le DC4 Skymaster


Le lendemain: 19 décembre 2013, le Vol Twin Otter N° 7, prend le relai

Ce vol C-KBO assure un aller et retour base Dumont D'Urville vers la station franco-italienne de Concordia, départ de DDU à 10h00 local pour un retour à 20h20 local. Le timbre représente le Twin Otter ayant effectué le trajet.


Le surlendemain plan de vol N° 8 pour le Twin Otter

Ce vol du C-GKBO, en date du 20 décembre 2013, au départ de Dumont D'Urville à 11h59, comporte un aller retour sur la base intermédiaire de ravitaillement de secours D85, le retour s'effectuera à DDU à 19h41, le jour même.

Le 23 décembre 2015, le Twin Otter effectue un vol sur Concordia


Le vol Twin Otter N° 6 commencé le 18 décembre 2013, se termine le 23 / 12 / 2015, par un départ sur la station Concordia à 10h50, pas de précision sur la destination du Twin Otter après son séjour à Concordia.


Ici s'arrête mes connaissances sur le Twin Otter, vous pouvez m'envoyer vos clichés, pour compléter cette étude sur email : hagassy87@gmail.com.

ARRIVEE D'UN NOUVEAU EN 2013. LE BASSLER



UN DOCTEUR BAROUDEUR ET LE BASSLER

UN DOCTEUR EN TERRE ADELIE NOUS RACONTE

Vous pouvez lire son récit sur son site, cliquez sur le lien ci-dessous :

http://baroudoc.overblog.com/2013/10/le-premier-avion.html

 

 

Vous trouverez ci dessous 3 photos extraites de son site, pour les textes rejoignez son site, merci, texte très intéressant

 

 

Les campagnards d'été débarquent du Bassler 67 (photo: Baroudoc.overblog.com)


Un groom costaud, porteur de bagages, soulage les arrivants de leurs valises

( photo : Baroudeur.overblog.com)


"L'intérieur du Bassler n'est pas aussi spacieux que celui d'un A380"

Photo & texte : Baroudeur.overblog.com

L'AVION BASSLER BT 67 PREND LE RELAI

SUR LE VOL N° 11 NOUS TROUVONS L'ARRIVEE DU C-GVKB

cette immatriculation concerne le BASLER BT67

Ce Basler en provenance de Concordia arrive à Dumont d'Urville à 7h12 le 9 décembre 2014. le timbre représente un Basler BT 67. Nous ne disposons pas de précision sur la suite du vol, soit retour sur Concordia ou rejoint sa base de Mario Zucchelli


UN AN PLUS TARD ROTATION R0 DU BASSLER


Toujours lors de la 64em expédition antarctique française en Terre Adélie, le Bassler DC 3, concrétise l'arrivée du premier vol C-GVKB le 1er novembre 2014 à 11h07, sur la piste de DDU. Le timbre utilisé représente un DC 4 skymaster.


Le voyage précédent représenté par un magnifique cliché du Bassler DC 3 est   confirmé par un courrier référencé par un cachet rond: vol N°1 au lieu de R 0, à la même date et heure. Le timbre représente un lâcher de ballon stratosphérique sur l'aire de jeux des manchots.


VOL N°2 DU BASSLER BT 67


Le 11 novembre 2014, en provenance de Mario Zucchelli, à 16h23 local arrive le  C-GVKB Bassler 67 sur la base de Dumont d'Urville, le timbre représente un Nord 2501 "Noratlas".


LE VOL N° 2 DU LENDEMAIN

Le Basler: C.GVKB décolle de DDU à 8h13 local, le12 novembre 2014 à destination de la Station Concordia. Nous ne connaissons pas la suite de son parcours.


ACCIDENT D'HELICOPTERE à DUMONT D'URVILLE LE 29 OCT 2014

Récit des recherches par l'aviation américaine et australienne, cliquer sur ACCIDENT HELICO


Si vous désirez nous rejoindre sur le site GPMC , de la Terre Adélie, de la base franco -italienne de Concordia, des Navires desservant les Îles: Kerguelen, Crozet, Amsterdam ; cliquer sur les boutons ci-dessous

Un petit voyage vidéo en Antartique de Christophe Sauser, cliquer sur voyage